Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 24 décembre 2016

L'Ange de Noël

Charles_Le_Brun-Nativite.jpg

Charles Le Brun, Nativité (XVIIe siècle)

 

 

 

 

 

Rappel:

 

Noël ou le mystère de l'Incarnation dans la poésie de Bernard Lacroix

Minuit à Bethléem

 

 

 

Relevant ses draps de grège

Sur sa tête de hibou :

" Ah comme il fait bon chez nous!"

Disait Jean par grande neige.

 

Soudain, depuis la courette

Une douce voix pleura :

"Permettez que je m'arrête

Pour goûter à ce feu là."

 

"N'aime pas les gueux qui traînent!"

Cria Jean à grosse voix,

"Que les quatre vents t'emmènent,

Et te perdent dans les bois."

 

Pas un berger, pas un pâtre,

À l'ange transi de froid,

Ne laissa un coin de l'âtre

Pour s'y réchauffer les doigts.

 

Au chaud dans leurs draps de toile :

Tous les bergers ce soir là!

Dans les cieux la belle étoile

Ne brilla que pour les chats.

 

Depuis, on dit à la ronde :

"Sans les Jean et autres fous,

Jésus le sauveur du monde

Aurait pu naître chez nous!"

 

 

Bernard Lacroix, Au vent mûrieux

 

 

Joyeux Noël à tous!

 

 

 

 

jeudi, 20 décembre 2012

Noël

IMG_2237.JPG

Photographie Juan Asensio




Une seule fois

Une seule

Dans l'histoire du monde

La nuit,

Délaissant pour un instant

La peur et la mort,

La guerre et le crime,

Le vice et la misère...


Une seule fois

Une seule

Dans l'histoire du monde

La nuit,

Mère abusive de l'ombre,

A enfanté de la lumière!


Bernard Lacroix



Poème envoyé par Bernard Lacroix à la famille Mermin lors du décès de Henri Mermin, Noël 1994.

mardi, 18 décembre 2012

Bel enfant, 2

fa_nativite_forli_hd.jpg

Fra Angelico, Nativité



Bel enfant,


Je vais te faire une place,

Une toute petite place

Dans l'étable nauséabonde de ma vie.

Un petit coin où je pourrai te cacher

Bien au chaud au creux de mes mensonges?


J'essaierai de t'y garder le plus longtemps possible

Et si, par malheur, tu décidais de t'enfuir,

Je te clouerai sur le bois que je te prépare en douce

Jusqu'à ce que le sang jaillisse de tes mains adorables.

Alors,

Je me ferai un bonheur avec ton souvenir.


Bernard Lacroix, Reflets oubliés




dimanche, 16 décembre 2012

Bel enfant...

georges_de_la_tour_nativite_bergers-216ca.jpg

Georges de La Tour, L'adoration des bergers




Bel enfant qui souris dans tes langes

N'écoute pas les anges

Te chanter : " Gloria,

Roi de toute la Terre!"

Roi de toutes les misères

Tu seras!


Bel enfant, Mages et bergers s'assemblent,

Ils vont venir ensemble:

Prends garde! Ces gens là

Qui se disent des frères,

Feront pleurer ta mère,

Tu verras!


Bel enfant, il faut bien que tu saches :

C'est une croix qu'ils cachent,

Une, puis deux, des tas...

Tant que la ronde est ronde

Toutes les croix du monde

Les voilà!


Bernard Lacroix, Petites choses d'hiver