Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 16 janvier 2013

La Barque

numérisation0006.jpg

La Barque, gouache de Bernard Lacroix




Sans la barque

Au petit matin,

On ne saurait pas

La limite entre le ciel et l'eau :

Le même gris bleuté

La même lumière verticale

Le même silence translucide,

Qui ne tolère qu'un cri d'oiseau,

Maître chez lui,

Ou la plainte menue

D'une vague solitaire.


Bernard Lacroix, Ciels, arbres et labours

mardi, 08 janvier 2013

Crépuscule

numérisation0004.jpg

Crépucule, gouache de Bernard Lacroix.




Le soleil abdique

Laissant la nuit répandre sa noire uniformité.

Bientôt, qui se souviendra du jour?


Ainsi deviennent les amours :

Quelques souvenirs désséchés

Entre deux pages de vie,

Anonymes et reclus

Dans le grand herbier du temps.


Bernard Lacroix, Ciels, arbres et labours

samedi, 05 janvier 2013

L'Hiver

numérisation0001.jpg

L'Hiver, gouache de Bernard Lacroix

 




Sur l'ardoise du temps

L'hiver qui doit être gaucher

Efface de son gros coude

Les maisons et les arbres.


Une brume douteuse racole

L'âme imberbe des labours.


Bernard Lacroix, Ciels, arbres et labours.

jeudi, 13 décembre 2012

Les peupliers

 

 

numérisation0004.jpg

Les Peupliers, gouache de Bernard Lacroix




Un paysage sans peupliers

Est un paysage en sursis.


L'or futile du soir

Ignore tout des dangers qu'il engendre.


Étroitement unis et solidaires,

Les peupliers repoussent

Les douleurs du jour.


Bernard Lacroix, Ciels, arbres et labours.

lundi, 19 novembre 2012

La vieille maison

 

numérisation0002.jpg

 

 La vieille maison, gouache de Bernard Lacroix..



Depuis vingt ans au moins

Je la voyais sur ma route.

 

J'ai laissé ma voiture

Et m'en suis approché.

 

Comment a-t-elle compris que je l'aimais ?

Une porte s'est ouverte :

 

Elle m'a souri !


 

Bernard Lacroix, Ciels, arbres et labours.

mercredi, 14 novembre 2012

Ciels, arbres et labours

 

 

numérisation0001.jpg

Gouache de Bernard Lacroix, couverture de Ciels, arbres et labours.

 

 

Á Bernard Lacroix

 

Le vent immobile a soufflé les peupliers

Se sont courbés les peuples liés

Enchaînés à leur vie d'estropiés

Dans leur conscience atrophiée.

 

Ils ont accompli une génuflexion

Pour une prière de grâce en action,

L'orgueil abaissé, l'humilité élevée

Sur leurs racines enfin respectées.

 

En point lumineux, la clarté s'est levée,

En bénédiction, les larmes sont tombées

Sur la croix à porter sans y être cloué,

Haletant son parcours à dessein dessiné.

 

Le poète a écrit, le peintre a saisi

L'insaisissable subtilité des cris

De nos errances lourdes, amorties

Par le doigt divin offert à l'artiste.

 

Annie Marriaux *, Préface à Ciels, arbres et labours de Bernard Lacroix.

*Directeur des Services Culturels du Conseil Général de la Haute-Savoie.

 

*

 

Je reviendrai sur ce très beau recueil, Ciels, arbres et labours, 24 gouaches et poèmes de Bernard Lacroix, dans des notes ultérieures.

EBM

 

 

 

 

mercredi, 29 août 2012

Bernard Lacroix, artiste peintre

Ajout d'un nouveau lien dans nos "sites amis" : La vitrine des artistes et associations en pays de Savoie et Léman.

 

Ce site évoque l'œuvre de Bernard Lacroix et d'autres artistes de notre région.

 

EBM

lundi, 30 juillet 2012

Portraits en pied, sculptures dérobées chez Bernard Lacroix, de Jean-Claude Fert

Comme nombre de chablaisiens exilés, je n'ai pas pu voir la dernière exposition des sculptures de Bernard Lacroix à la galerie Fert. Je me suis consolée en revenant à un ouvrage publié dans les années 90, Portraits en pied¹, un recueil de photographies des sculptures de Bernard commentées par Jean-Claude Fert, patron de la susdite galerie. Croyez moi, il y a là largement de quoi se consoler! Bernard Lacroix et Jean-Claude Fert, quel tandem! Á eux deux, ils feraient pouffer de rire une impératrice d'Autriche baladant son spleen sur les bords du Léman...

Voyez plutôt. Ceci, par exemple:

adolescente neurasthenique.jpg

SÉRIE: Le mal de vivre.

Adolescente neurasthénique

Ou cela:

couple adepte du piercing.jpg

SÉRIE: La libération des mœurs est-elle irréversible?

Couple adepte du piercing.

Et aussi:

famille de chouettes dans l-attente d-un donneur.jpg

SÉRIE: Les progrès de la médecine

Famille de chouettes dans l'attente d'un donneur.

 

Fille unique.jpg

SÉRIE: Les joies de la famille.

Fille unique.

 

Jeune grue clitoridienne.jpg

 

SÉRIE: Le vie intime des échassiers.

Jeune grue clitoridienne.

 

la gamine des voisisns.jpg

SÉRIE: Apprenons à vivre ensemble.

La gamine des voisins.

 

le delinquant sexuel.jpg

SÉRIE: Apprenons à repérer les déviants.

Le délinquant sexuel.

 

mouette stagiaire a la brigade du lac de clarens.jpg

SÉRIE: Léman sans frontière.

Mouette stagiaire à la brigade du lac de Clarens (Canton de Vaud)

 

perroquet employe a mi-temps aux renseignements generaux.jpg

SÉRIE: Luttons ensemble contre la précarité.

Perroquet employé à mi-temps aux renseignements généraux.

 

petit groupe de resquilleurs.jpg

SÉRIE: Les enjeux du sport.

Petit groupe de resquilleurs.

 

une auditrice de radio-thollon.jpg

SÉRIE: Le panel des radios libres.

Une auditrice de Radio-Thollon.

 

Vous n'avez là, chers lecteurs, qu'un aperçu d'un ouvrage qui comporte soixante-quatorze photographies commentées où se croisent deux regards aussi malicieux l'un que l'autre: celui de Jean-Claude sur les sculptures de Bernard et celui de Bernard sur ces objets abandonnés auxquels il redonne vie, dans la lignée du Récup'Art d'Ambroise Monod ( le fils du grand naturaliste Théodore Monod, soit dit en passant). Á vrai dire, je me demande si Bernard Lacroix n'a pas inventé le Récup'Art avant Monod dont le manifeste date de 1969, lui qui a commencé de collectionner dès les années 50 les anciens outils agricoles et pièces détachées de toutes sortes. Peut-être même qu'enfant, il s'amusait déjà à façonner de telles créatures cocasses avec ce qui lui tombait sous la main.

On retrouve dans Portraits en pied la même complicité entre l'artiste et son interprète que dans le recueil Croquis Minute . L'un et l'autre posent le même regard moqueur sur les travers de notre société. Bernard Lacroix détourne les objets dont il connaît parfaitement l'identité et l'usage ( fer à cheval, étrier, poignée en fer forgé, soc de charrue...) , les assemble pour forger ces étonnantes créatures, caricatures parfois pleines de grâce. Ces animaux évoquent les hommes et comme dans les fables de La Fontaine on ne sait pas très bien si l'animal est le masque de l'homme ou le contraire. Á son tour, Jean-Claude Fert détourne les mots ( de préférence les grands mots des langues de bois) de sorte que la charmante niaiserie de ces créatures qui nous ressemblent se révèle d'un comique irrésistible. Vous avez une adolescente neurasthénique, la gamine des voisins vous agace, autour de vous on resquille, on dévie, on ne sait où donner de la tête avec le "Progrès"? Et alors? Riez de vous voir si drôles en ce miroir!

 

Ensuite, frères humains, regardez ailleurs. L'ouvrage se termine par quatre œuvres religieuses: deux Vierge à l'Enfant, une Nativité, une Pietà. C'est à partir d'elles, de ce point de vue là, qu'il faut vous mirer dans le fantasque bestiaire de Bernard Lacroix. Ce chablaisien serait-il anarchiste? Quel culot! Déguiser le sacré en bouts de ferraille!

 Et bien, non! Comme nous l'a enseigné saint François d'Assise, le Poverello, le Christ, Dieu fait homme, est descendu très bas, au plus bas de la condition humaine, pourquoi ne descendrait-Il pas dans ces humbles objets rescapés de l'ancien monde? N'était-Il pas présent dans le dur labeur des paysans qui utilisaient ces outils? Hommage à la mémoire de nos ancêtres, représentation émouvante du mystère de l'Incarnation, ces quatre œuvres ont leur place dans l'art sacré d'aujourd'hui.

Si elle se rattache au Récup'Art, l'œuvre sculptée de Bernard Lacroix s'en distingue par son style et son inspiration. Il ne récupère pas n'importe quel déchet mais des objets en fer forgé, annoblis par l'usage qu'on en faisait. De sa collection prestigieuse rassemblée au musée Arts et traditions de Fessy à ses sculptures d'une esthétique très contemporaine, la boucle est bouclée. Il s'adresse à nous avec les moyens d'expression de notre époque mais puise son inspiration dans sa foi chrétienne et ses racines: de là lui vient ce regard distancié, ironique et finalement très joyeux, sur le monde qui s'en va et sur celui qui vient.

 

Élisabeth Bart-Mermin

 

 

 

¹  Jean-Claude Fert, Portraits en pied,Sculptures dérobées chez Bernard Lacroix ( Éditions du rempart, non datée). Cet ouvrage est toujours en vente à la galerie Fert ( 10€) que je remercie de m'avoir transmis ces images.

 

 

 

 

 

 

samedi, 14 juillet 2012

A monsieur Patrick Bellamy, maire de Fessy

026.jpg

Sculpture de Bernard Lacroix. Photographie galerie Fert.

 

 

 

Les amis de Bernard Lacroix qui vous ont demandé, il y a bientôt un an, leur inscription à l'Association des amis du musée de Fessy, n'ont toujours pas reçu de réponse de votre part, à ce jour.

Si d'aventure vous nous lisez, monsieur le maire, en ce soir du 14 juillet, à vous l'honneur!

jeudi, 14 juin 2012

Croquis Minute de Bernard et Jean-Michel Lacroix

Pour les lecteurs qui n'ont pas l'ouvrage Croquis Minute sur papier, le voici téléchargé. Il suffit de cliquer sur le lien.

Bernard Lacroix.pdf

 

Merci à l'imprimerie Fillion, à Allinges, qui a eu la gentillesse de nous transmettre ce document .